LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE PHOTOGRAPHIE A THEMES DU GRAND EST

ouvert du 28 avril au 13 mai

tous les jours de 14h à 19h

dimanche et jours fériés 10h -19h

 

Voilà les portes sont fermées, les expositions sont reparties vers d'autres cimaises. Merci beaucoup aux photographes qui nous ont offert une superbe édition et merci au public nombreux de l'avoir fait vivre.

Vous retrouver la revue de presse de toute la manifestation cliquez sur l'image

Un 20ème anniversaire ça se fête !!

Robert Capa a certainement signé la photo la plus célèbre qui a fait le tour du monde depuis quatre-vingts ans : celle de ce combattant espagnol anonyme, fauché par une balle, le fusil à la main. Symbole de toutes les guerres et preuve cruelle de l’action des reporters photographes eux aussi engagés au plus près. Parfois trop près.
Les conflits changent de continents, n’ont pas toujours les mêmes idéologies mais trouvent toujours des victimes parmi les populations civiles démunies et les photographes de presse toujours exposés pour voir plus, rendre mieux compte. Les journalistes tués pendant le service, emprisonnés avant de pouvoir témoigner, pris en otage par chantage se comptent par dizaines ces dernières décennies.

La Biennale Internationale de l’Image de Nancy tient à rendre hommage à ces mercenaires de la presse qui affrontent tous les quotidiens, mondains ou sanglants, sportifs ou culturels, qui trouvent ainsi une réalité face à leur objectif (..qui ne l’est jamais, ne peut jamais l’être bien sûr !).
La réalité deviendra vérité seulement lorsque plusieurs regards se seront croisés sur le même sujet, et les reporters photographes des archivistes de faits qui n’ont duré qu’un centième de seconde. Les voici donc historiens en même temps que découvreurs, soucieux et heureux de faire partager leurs « inventions » au plus grand nombre de gens. Ils pourraient dire de tel événement «  j’y étais » mais la diffusion de leurs photos fait que nous y étions aussi, un peu, comme des témoins volontaires.

Saluons cette implication professionnelle de tous les instants, cette volonté constante d’aller toujours plus loin parfois si mal payée de retour, en considération ou en droits d’auteurs. Effaçons ce paradoxe amer car sans photo de presse, il n’y a plus d’actualité nulle part mais des racontars partout.

Paul Leboeuf


Venez suivre au jour le jour l'actualité de la biennale, les expos, les coups de coeur, les animations sur la page facebook de la Biennale,

NOUS SUIVRE