Collections
PRIVEES

Brésil

 

Contact
e-mail
site

Benjamin Abrahào. Lampiào 1936
Collection Abafilm, Fortaleza

 

 

Le Cangaceiro Barreira posant à côté de la tête d'Atividade, son ancien compagnon, tué le 5 juin 1938 dans la localité de Caboclo, Pao de Assucar, état d'Alagoas. Photographie prise à Santana do Ipanema, état d'Alagoas, juin 1938;

Collection Frederico Pernambucano de Mello, Recife

Eronildes Carvalho.
Lampiào. Photographie prise le 27 novembre 1929 dans la fazenda Jaramataia, état de Sergipe.

Collecion Frederico Pernambucano de Mello, Recife

Au Brésil la photographie crée un imaginaire populaire « LES CANGACEIROS »

 

 

 

L’exposition et le catalogue Cangaceiros, bandits d’honneur du Sertão brésilien dirigé par Elise Jasmin, éclaire et illustre toutes les facettes de cette légende tragique. Cette exposition a été produite et réalisée par Montpellier Photo-Visions, directeur artistique Roland Laboye.

Poursuivis sans relâche par les forces de l’ordre de 8 états du Nordeste brésilien le célèbre Cangaceiro Lampião et de sa bande ont sillonné, dévasté, pillé l’une des régions les plus pauvres du Brésil : le Sertão de 1922 à 1938, date à laquelle les forces de l’ordre mirent fin à leur règne de terreur. Les principaux chefs de bandes furent arrêtés, certains décapités, leurs tête exhibées, photographiées sur les places publiques puis exposées dans un musée jusqu’en 1969.
L’exposition s’ouvre sur les premiers portraits de Lampião de sa famille, et se referme sur les images des bandits décapités. Elle rend compte des multiples appropriations dont l’image photographique peut faire l’objet, tantôt au service du pouvoir en place tantôt au service de la subversion, allant jusqu’à servir à l’élaboration de mythes qui sont encore vivants aujourd’hui. Elle permet de suivre l’évolution de cette forme particulière de banditisme et d’en saisir l’originalité.

 
 

 

[retour liste]