Marc
MANGIN

France

 

Contact
e-mail
site

 

AU RYTHME DU VODOUM
20 tirages barytés 61x75 cm

 

 

 

Nazoumé est un petit village de pêcheurs situé dans la lagune du lac Ahémé, au Bénin, entre Ouidah et le Togo. Ici, la vie s'égrène au rythme du Vodoum que les esclaves embarqués depuis la plage voisine de Ouidah, exportèrent outre atlantique sous le nom de Vaudou. Le Vodoum associe les disparus aux principaux événements du village. Les cérémonies sont l'occasion pour les défunts de manifester leur gratitude ou leur colère. Mes photographies ont été prises à l'occasion d'un séjour d'un mois dans le village, en février-mars 2013. J'y suis arrivé alors que les villageois s'apprêtaient à porter en terre de Kpokpo Avlessi, une féticheuse réputée de la région. Mon travail, ici au Bénin, comme ailleurs, consiste à m'immerger dans l'environnement qui m'accueille et à, partager le quotidien de mes hôtes. Je ne recherche ni à m'imposer ni à violer des espaces qui ne me sont pas ouverts, je reste à ma place de témoin curieux de ce qui l'entoure et soucieux de conserver la trace d'un présent qui s'enfonce inexorablement dans le passé.

  Né en 1957 à Fès (Maroc), amputé du Père deux ans et demi plus tard à Beni Isgen (Algérie), Marc Mangin parcourt le monde depuis le milieu des années soixante-dix : l'Europe d'abord, puis – dans l'ordre et parfois même dans le désordre – l'Afrique du Nord, l'Afrique noire, le Proche et le Moyen-Orient et, enfin, l'Asie. « Photographe errant », « écrivain vagabond » tournant résolument le dos à l'information-spectacle mise en scène et calibrée entre deux pavés de publicité, il poursuit un travail argentique en noir et blanc, à l'image des maîtres de la photographie humaniste auxquels il se réfère volontiers, excluant filtres et lumière artificielle. [retour liste]