Gilles
MERCIER

France

 

Contact
e-mail
site

Zona de Alb 1999-2016
18 tirages 40x50 cm et diaporama sonore

 

 

 

Ouvert dans les années 30, Tichilesti, petit village roumain proche du Delta du Danube, est un lieu d'exil pour les personnes atteintes de la lèpre. Les résidents ont retrouvé leur liberté de circulation depuis les années 90 et ont reconstruit leur vie sociale extérieure avec difficulté. Tichilesti demeure à l’heure actuelle la terre d’accueil de ces personnes frappées par lavengeance divine, déracinées.

 

Autodidacte, Gilles Mercier, s'installe à Paris afin de parfaire ses connaissances techniques (Centre Iris). Photo reporter collaborant avec des fondations de type Raoul Follereau, ou encore avec des collectif tels Lumen, Gilles Mercier participera à différentes expositions collectives (Espace Confluences...) Se perfectionnant dans un même temps aux techniques de laboratoires argentiques, il assurera des missions d'assistants techniques auprès de AC Barbier. Suite à différents travaux dont le premier Opus de "Zona de Alb", Gilles Mercier décide de s'investir pleinement dans le champs de l'action sociale. Aujourd'hui Directeur de résidences sociales, il réinvestit le médium photographique.

[retour liste]