Francis
MESLET

France

 

Contact
e-mail
site

 


Let the lignt come into your heart

Rigoureusement

Un sacrifice inutile

Il était une Foi
20 tirages numériques sur dibond format 90x60 cm

Portfolio de 20 images réalisées en reportage sur ces 4 dernières année en Italie, France, Portugal, Belgique, Allemagne, Luxembourg. Ce portfolio est le résultat d’une recherche minu- tieuse de lieux de cultes abandonés par l’homme pour diverses raisons. L’architecture, la localisation, le niveau de dégradation et la lumière (fonction des heures choisies pour les prises de vues) sont mes principaux critères de sélection. Certains de ces lieux de cultes ont été victimes de tremblements de terre, d’incendies, de fermeture pour vetusté ou plus simplement, dans la majeure partie des cas, de la régression galopante de la religion dans nos vies... Je tente à mon niveau un état des lieux, entre le souvenir d’une éducation et l’oeil du photographe amoureux de voyages, d’architecture et de patrimoine.


 

 

 

Diplômé major en Design de l’École des Beaux-Arts de Nancy en 1986, Francis Meslet exerce le métier de designer durant une courte période puis se tourne rapidement vers la communication en intégrant le circuit des agences de publicité comme Directeur Artistique. Après 30 années passées à triturer le concept créatif et autopsier l’image sous toutes ses décompositions, il est aujourd’hui Directeur de Création. Francis parcourt le monde à ses heures perdues, à la recherche de lieux abandonnés, sanctuaires sur lesquels le temps s’est arrêté après que l’homme en ait volontairement ou non refermé les portes. Il en ramène des images saisissantes, capsules temporelles témoignant d‘un univers parallèle propice à l’évasion de l’esprit et à l’interrogation…. Ces endroits abandonnés ont fait place au silence au fil du temps. On n’y entend plus guère ici que le bruissement du vent par une vitre cassée ou là le rythme syncopé d’une goutte d’eau qui perle d’un plafond ravagé. Ces silences appellent pourtant le visiteur exceptionnel de tels lieux. Dans cette centrale électrique, des ordres étaient criés en allemand, dans ce collège catholique français, les cris d’enfants résonnaient au son de la cloche, mais qui peut imaginer les sons cachés derrière les murs de cet ancien asile psychiatrique en Italy ou sur les quais de cette île abandonnée au large du Japon ? De ces silences, chacun tire sa propre interprétation, … réinterprétation.

    [retour liste]