WEEGEE

présenté par la Fondation AUER ORY

 

Contact
site

 


"Weegee the famous "

Weegee, en fait, Usher H. Fellig naît le 12 juin à Zloczow. Second des sept enfants du rabbin, Bernard Fellig. 1933-1935 il photographie officieusement pour les urgences de nuit, il couvre les feux (3 dollars = 3 alarmes), explosions, colisions, guerre des gangs... Affublé d'une réputation de "Psychique" par les filles de l'agence, il arrive à publier des images d'un évènement avant la tombée de l'information officielle.
Elles l'appellent "Oui-ja" (planche où l'on retrouve l'alphabet et des symboles divers sur laquelle on bouge les doigts pour recevoir des messages télépathiques et spiritualistes) qu'il écrit Weegee: "Je trouve que c'est le meilleur nom pour un meilleur photographe comme moi".

1935-1945, indépendant attaché au quartier général de Manhattan Police Headquarters, il est prévenu directement des crimes, catastrophes, scènes de violence... Il dit "Le crime étant mon huitre, et j'aime ça... c'est mon diplôme de fin d'études sur la vie et la photographie".

1938 sa voiture est devenu sa maison, le coffre extra-large contient les flashs, la machine à écrire, les films infrarouge, le salami, la boîte de cigares, des chaussures et des bottes. Il a une carte de presse et un poste captant les signaux et branché sur l'émetteur radio de la police pour 17 dollars par mois.

1940-1944 il est sous contrat avec le journal PM.
1941 première exposition "Murder is my business".
1944 première conférence au Musée d'art moderne de New York.
1945 premier livre Naked City.
1948 deux films, Naked City Mark Hellinger, Universal Pictures et Weegee's New York couleur, sur Coney Island.
1948-1950 technicien, conseiller et acteur pour des films à Hollywood.
1950-1953 quitte "Zombieland" (Hollywood), sous contrat avec Universal et la Columbia Lecture Bureau, il donne des conférences à travers les Etats-Unis.
1951 travaille pour la presse, la publicité et photographie Greenwich Village.
1952 montre ses photo-caricatures réalisées avec un objectif "rusé et manipulé par lui" au Captain Steichen qui l'encourage.
1957 il achète un kaléidoscope qu'il monte sur son appareil et revisite ses anciennes images. Séquence dans le film Windjammer.
1958 conseiller pour les effets spéciaux du film Dr. Strangelove de Stanley Kublick. Tourne un film à Bruxelles à l'occasion de la Foire internationale.
1958-1968 série de portraits des personnalités du monde photographique. 1959 armé d'un Polaroid, photos de mode à Paris.
1960 il vit à Londres, collabore avec le Daily Mirror, Sunday Graphic, The Times.
1967 films Fun City et The Idiot box à l'occasion de son 50e anniversaire et de son exposition au MoMA de New York.
1968 il meurt le 28 décembre à New York

 

 

 

 

 
    [retour liste]